Immobilier neuf : un recul des réservations

Publié le 16/09/2022

Le nombre de réservations dans le parc immobilier neuf est en baisse, la plus forte enregistrée depuis 2015. Côté chiffres, on note une baisse des réservations de l'ordre de 13 % par rapport à 2021, et de l'ordre de 20.4 % par rapport à 2019. Il faut dire que les prix sont en forte hausse en partie du fait de l'augmentation du coût des matériaux de l'ordre de 18 % entre janvier et avril et du coût de l'énergie, sans parler de la nouvelle réglementation environnementale RE 2020 qui alourdit les coûts de construction. 
C'est à Paris, sur la Côte d'Azur et à la frontière suisse que la baisse des ventes est la plus marquée. D'une manière générale, on note 13.5 % des réservations qui se sont soldées par une annulation. Autre raison de cette chute des réservations, l'augmentation des taux d'intérêt assortie d'une stagnation du taux d'usure. Aujourd'hui, environ 40 % des emprunteurs se voient refuser l'accès à un prêt. Sans une prochaine augmentation du taux d'usure, le marché de l'immobilier va rester tendu et cette situation ne pourra que s'amplifier. Pour rappel, le taux d'usure est fixé tous les trimestres par la Banque de France pour éviter que les banques ne fixent des taux d'intérêt trop élevés, son but est de protéger les emprunteurs.

« Retour aux actualités
Nos autres
prestations
Pour toute demande de devis ou d’information contactez-nous.
contact
Chargement