Le rapport de l'Agence Environnementale 

Publié le 23/06/2022

La région Ile-de-France concentre un nombre important de projets environnementaux. Pour preuve, 16 % des demandes de dossiers sur un an auprès de l’Agence Environnementale proviennent de cette région. Le nombre de projets environnementaux est en hausse par rapport aux années précédentes. Sur dix-sept avis rendus en 2021, deux projets sont liés aux futurs Jeux olympiques et paralympiques, cinq à des zones d'aménagement concerté ou ZAC, et trois sont liés aux transports en commun. 
D'après le bilan de l'Agence Environnementale, le territoire francilien et ses nombreux chantiers qui peuvent durer jusqu'à plusieurs années, sont la source de problèmes sanitaires. Ces problèmes sanitaires exposent la population à des risques de pollutions et de nuisances sonores. La qualité de l'eau, de l'air et du sol est concernée. 
À petite ou grande échelle, les projets de la région Ile-de-France engendrent des problèmes sanitaires importants en relation avec le nombre d'habitants dans cette région très peuplée : augmentation de l'exposition à une mauvaise qualité de l'air, aux îlots de chaleur, au bruit, aux risques naturels d'inondation mais également de retrait-gonflement des sols argileux, RGA. Point positif qui ressort de ce bilan, au fil des années, les maîtres d'ouvrage osent demander à l'Agence Environnementale la mise en place d'un cadrage permettant de mieux gérer les chantiers d'un point de vue environnemental.
 

« Retour aux actualités
Nos autres
prestations
Pour toute demande de devis ou d’information contactez-nous.
contact
Chargement