La ville de Paris élargit son parc social

Publié le 06/01/2023

Anne Hidalgo, maire de Paris, souhaite étendre son parc de logements sociaux et de logements à loyers intermédiaires pour atteindre d'ici une dizaine d'années 40 % de logement public au lieu des 25 % actuels. L'idée est de faire en sorte que les plus faibles revenus mais aussi les classes moyennes puissent rester dans la capitale. Cela inclut une révision du plan local d'urbanisme et la création d'une foncière du logement pour intégrer quelques logements dans des immeubles de bureaux, garages aériens ou hôtels, rachetés pour être transformés en habitations. Pour l'instant, aucun budget n'a été défini. Autre mesure mise en place par la Ville, des sanctions plus sévères contre les propriétaires qui ne respecteraient pas l'encadrement des loyers. Selon la Fondation Abbé Pierre, 31 % du parc privé serait concerné. Pourtant, d'après une nouvelle enquête de l'association Consommation Logement Cadre de Vie, la CLCV, l'encadrement des loyers serait de plus en plus respecté, malgré le peu de contrôle des prix de loyers. Il faut savoir qu'en France, 4.1 millions de personnes sont non ou mal logées, et que le nombre de personnes sans domicile a doublé depuis 2012, atteignant aujourd'hui environ 300.000 personnes. Toujours d'après les sources de la Fondation Abbé Pierre, le nombre de personnes en demande d'une HLM est de 2.2 millions en France.

« Retour aux actualités
Nos autres
prestations
Pour toute demande de devis ou d’information contactez-nous.
contact
Chargement